Présentation du projet TraAM 2021-2022 de l’académie de Versailles Articuler numérique et réel, en présentiel et en distanciel, en synchrone et en asynchrone

Afin de développer les usages pédagogiques du numérique, la direction du numérique pour l’éducation (DNE) met en œuvre des travaux académiques mutualisés (TraAM) qui permettent de favoriser la rencontre entre les académies autour de thèmes émergents du numérique éducatif.

Le thème des TraAM SVT en 2021-2022

  • Articuler numérique et réel, en présentiel et en distanciel, en synchrone et en asynchrone
Dans les démarches conduites en SVT, la place du concret et du réel est centrale. L’expérimentation et les activités pratiques sur le réel semblent alors s’opposer au numérique qui permet de substituer au réel d’autres formes d’approches scientifiques (modélisation, analyse de données, etc.). Les compétences expérimentales ou plus généralement celles liées aux démarches qui les mobilisent peuvent toutefois être développées et renforcées avec le numérique.
Comment le numérique peut-il contribuer au développement des compétences ciblées, renforcer le suivi des apprentissages, permettre de renforcer les mises en œuvre pratiques en classe et d’assurer une complémentarité entre des activités réalisées en synchrone et en asynchrone dans la classe et à distance ?

 Le projet versaillais

  • La contribution du numérique dans l’acquisition des compétences expérimentales

C’est le moment de capitaliser sur les bonnes pratiques qui se sont développées pendant la continuité pédagogique et de les ancrer sur le long terme. Avant, pendant et après la classe, le numérique peut permettre de renforcer les mises en œuvre pratiques en classe. Ces travaux auront pour objectifs de montrer comment :

  • utiliser un microscope virtuel pour préparer l’observation et travailler la communication suite à l’observation du réel ;
  • utiliser une banque de vidéos de gestes techniques pour préparer les manipulations et les rendre plus autonomes ;
  • utiliser le "BYOD", via les téléphones et les tablettes des élèves, pour apporter un moyen d’observation et de compréhension différent, par l’intermédiaire de vidéos de type "timelapse" ou "stop motion" et pour permettre de prolonger les manipulations à distance, en dehors de la classe ;
  • comprendre la dynamique du réel et son fonctionnement, car la plupart du temps l’observation et l’expérimentation ne permettent d’étudier que les structures et leurs relations et non la compréhension de phénomènes dynamiques non directement observables (en physiologie humaine notamment) ;
  • s’entrainer à la conception d’une stratégie de résolution en classe inversée, recueillir les représentations initiales, de façon collaborative, via l’audio par exemple et à l’issue de la manipulation, permettre de collaborer et de mutualiser les données obtenues ;
  • mutualiser des collections d’objets manquants au sein des laboratoires de SVT ;
  • développer les usages de l’observation d’objets 3D (cartes géologiques, organes, etc.) et des storymaps (QGIS) pour renforcer l’appropriation du réel ;
  • utiliser des "chatbots" pour différencier l’apprentissage et le rendre plus automome ;
  • penser d’autres utilisations possibles de la classe virtuelle.

 Les scénarios pédagogiques

L’équipe est composée de Mélanie Fenaert (référente TraAM), Sébastien Bergeot, Bruno Boucher, Nicolas Léglise-Blanchard, Amaury Tavernier, Sylvain Tissier. Elle est pilotée par Gaëlle Guillotin et Laurent Guerre, IA-IPR de SVT.

Vous trouverez ci-dessous la liste des scénarios.

Scénario pédagogiqueNiveauAuteur
Un chatbot pour renforcer l’autonomie de l’élève dans l’utilisation du microscope Tous niveaux Sylvain Tissier
Apport des réalités virtuelle et augmentée au service de la compréhension des phénomènes biologiques Cycle 4 Nicolas Léglise-Blanchard
Du microscope virtuel au microscope réel Seconde, Première spécialité Bruno Boucher
L’utilisation de simulateurs virtuels de laboratoire pour s’entrainer aux gestes techniques Première spécialité Sébastien Bergeot
Un jeu d’évasion pour travailler la démarche scientifique & l’oral Première spécialité Mélanie Fenaert
Principes de base de la génétique par la modélisation 3D : exploitation de croisement chez le maïs, Zea Mays Terminale spécialité Amaury Tavernier

Avec chaque scénario pédagogique, un retour des impressions des élèves, ainsi qu’une analyse des plus-values dégagées sont proposées.

Partager

Imprimer cette page (impression du contenu de la page)