Théorie des ponts continentaux et théorie de la dérive des continents

Liaison avec le programme

Niveau concerné : 1ère S
Partie du programme : Thème 1 - B
La tectonique des plaques : l’histoire d’un modèle


La naissance de l’idée
Au début du XXème siècle, les premières idées évoquant la mobilité horizontale s’appuient sur quelques constatations :
- la distribution bimodale des altitudes (continents/océans) ;
- les tracés des côtes ;
- la distribution géographique des paléoclimats et de certains fossiles.
Ces idées se heurtent au constat d’un état solide de la quasi-totalité du globe terrestre établi, à la même époque, par les études sismiques. L’idée de mobilité horizontale est rejetée par l’ensemble de la communauté scientifique..

Place dans la progression :

L’animation peut s’utiliser en TP ou en cours pour illustrer deux conceptions qui s’opposent :
- fixiste avec la théorie des ponts continentaux : les océans correspondent à l’effondrement de zones continentales,
- mobiliste : les continents (SIAL) flottent et dérivent sur un SIMA plus dense qui constitue aussi le fond des océans.

Le fichier :

Theories
Téléchargement
Theories

Bibliographie :

- Anthony Hallam : Une Révolution dans les sciences de la terre , de la dérive des continents à la tectonique des plaques
- La dérive des continents de Wegener
- Histoire de la théorie de la tectonique des plaques

B. Boucher

Partager

Imprimer cette page (impression du contenu de la page)