La clé USB de la région Île-de-France

Comment s’en servir et quelles utilisations pédagogiques pour ce cartable numérique distribué aux élèves et professeurs franciliens ?

Sommaire :
- Présentation
- Installation
- Utilisation de la clé
- Utilisation des logiciels
- Pourquoi des logiciels libres ?
- Problème des contenus illicites stockés sur les clés
- Exemples d’utilisation pédagogiques
- Ressources

Présentation

La Région Île-de-France a doté au cours de la rentrée 2007 les élèves de seconde, les apprentis, les professeurs et les équipes de direction de clés USB équipées de logiciels libres. Au total, plus de 200 000 clés d’une capacité de 1Go ont été distribuées gratuitement.

Cette clé a été conçue comme un véritable bureau numérique : des logiciels sont déjà installés sur la clé, il suffit donc juste de la brancher à un ordinateur pour les utiliser directement. Ainsi, une fois configurée, il sera par exemple possible de retrouver n’importe où ses mails, ses documents, ses signets, etc., à condition de disposer d’un ordinateur relié à internet.

Installation

Sous Windows XP, la clé est reconnue automatiquement, il n’y a pas besoin de droits administrateurs pour l’installer ou l’utiliser. Si elle n’est pas reconnue, elle est soit défectueuse (c’est exceptionnel), soit votre administrateur informatique a volontairement limité l’accès du PC à des périphériques externes. Il faut donc le contacter ou voir avec votre conseiller TICE de bassin.

Sous Windows 98, la clé est utilisable après avoir téléchargé et installé le pilote correspondant, sur le site du constructeur Emtec.

Utilisation de la clé

La capacité totale de la clé est de 1Go, mais la moitié est occupée par les 19 logiciels installés.
A l’exécution automatique de la clé, un menu permet de lancer ces logiciels et d’accéder au contenu de la clé. Voici l’arborescence des dossiers de la clé :

- dossier Apps : contient les logiciels installés sur la clé ;
- dossier Content : contient les fichiers du menu d’exécution automatique ;
- dossier Data : contient des dossiers vides qui vous permettent de ranger vos documents, images, musique, vidéos...
- le fichier start.exe ainsi que des fichiers cachés sont présents à la racine de la clé, ils sont nécessaires à son exécution automatique.

Le choix a été fait de ne rien verrouiller, autrement dit il est possible de modifier, mettre à jour ou supprimer ce que vous voulez. Pour réinstaller le pack de logiciels de base ou l’installer sur une autre clé, vous pouvez le télécharger sur cette page - Captures d’écran (voir la rubrique de l’installateur).

Utilisation des logiciels

Grâce aux logiciels préinstallés, la clé USB permet de transporter facilement ses données scolaires et personnelles. Cinq familles d’applications sont disponibles :

- Bureautique : Suite bureautique (Open Office), Lecteur de fichiers pdf (Sumatra), Calendrier-Agenda (Sunbird).
Ces applications permettent de produire, en classe comme à la maison, des documents de travail.

- Internet : Navigateur (Firefox), Courrier (Thunderbird), Communication par internet : téléphonie, messagerie instantanée, webcam (Wengophone), Messagerie instantanée multi-protocoles (Miranda), Transfert de fichiers sur machine distante par protocole ftp (Filezilla).
Les applications de communication donnent la possibilité aux élèves d’échanger avec leurs camarades et leurs enseignants.

- Multimédia : Lecteur de fichiers aux formats mp3 et ogg (Coolplayer), Visualiseur d’images (Cornice), Lecteur de podcasts (Juice), Lecteur de vidéos (VLC).
Grâce à ces applications chacun peut travailler sur des contenus multimédias (images, podcast, vidéos).

- Securité : Antivirus (Clamwin), Création d’un espace de stockage crypté sur la clé (TrueCrypt), Gestion de mots de passe (Keepass), Editeur de textes cryptés (Locknote).
Ces applications permettent de protéger et de sécuriser la clé USB.

- Utilitaires : Compression/décompression de fichiers (7-Zip), Gravure CD et DCD (InfraRecorder), Sauvegarde synchronisée de fichiers (Fullsync).
Ces utilitaires servent à optimiser la gestion de l’espace disponible sur la clé et à en sauvegarder les données.

Pourquoi des logiciels libres ?

La totalité de ce cartable électronique est constituée de logiciels libres, autrement dit de logiciels dont le code source est ouvert, ce qui permet à tout utilisateur de l’étudier, de l’utiliser, de le copier, de le diffuser et de le modifier, gratuitement et légalement.

Les logiciels libres constituent aujourd’hui une solution stable et économique. Un écosystème économique est en fort développement autour de ces produits, dans les entreprises et dans l’administration. Un écosystème social, composé de contributeurs et d’utilisateurs, existe déjà depuis plusieurs années. En raison de l’importance qu’ils ont acquise et des avantages qu’ils présentent, les logiciels libres constituent un fait de société.

La Région Ile-de-France a fait le choix d’une solution exclusivement composée de logiciels libres pour des raisons budgétaires, industrielles et politiques.

Les 19 logiciels du cartable ont été sélectionnés en fonction de leur simplicité d’utilisation et de leur stabilité. Tous ces logiciels sont téléchargeables sur internet, et sont d’ailleurs très largement utilisés.

La totalité du cartable est accessible, c’est à dire utilisable par des personnes atteintes de déficiences physiques, visuelles ou motrices. Ainsi, un déficient visuel ou moteur peut utiliser la totalité du bureau avec ses outils d’accessibilité habituels.

La version actuelle du cartable ne s’adresse qu’aux utilisateurs de PC Windows. Les prochaines versions du cartable de la région seront utilisables sur des ordinateurs Mac OS et Linux. Source : Toolinux

Problème des contenus illicites stockés sur les clés

Il n’y a qu’un seul moyen d’empêcher le stockage de fichiers illicites, c’est la responsabilisation de leurs propriétaires. Comme on vient de le voir, il est très facile pour n’importe qui de modifier ou de supprimer les fichiers de la clé, y compris les logiciels installés : certains utilisateurs ne se contentent pas des 600 Mo d’espace disponibles et supriment le contenu de la clé pour installer d’autres types de fichiers.

L’utilisation de ce genre de support n’a donc d’intérêt que s’il y a eu une réflexion au sein des établissements et des équipes pédagogiques sur le statut de ce cartable numérique, son intégration à la charte d’utilisation des tice du lycée et/ou du règlement intérieur...

L’utilisation de certains logiciels peut d’ailleurs être limitée en fonction des politiques de restriction de l’utilisation des ordinateurs et du réseau de l’établissement. C’est l’occasion d’en discuter.

Exemples d’utilisation pédagogiques

N’hésitez pas à faire part de votre expérience en postant un commentaire en bas de cet article.

La distribution de ces clés permet de s’assurer que tous les élèves et leurs professeurs disposent d’un parc homogène de clés fonctionnant sur la plupart des ordinateurs des établissements scolaires.

Il est possible d’utiliser la clé comme d’un bureau virtuel, pour y stocker par exemple des documents, animations, logiciels vus en cours, ce qui permet notamment aux élèves de les consulter et de les compléter entre les cours...

Dans le cadre d’exposés (ou de TPE à partir de l’année prochaine), les élèves disposent grâce à OpenOffice d’un traitement de texte performant, d’un tableur, d’un logiciel de diaporamas, d’un logiciel de lecture de vidéos, etc.

C’est également l’occasion d’harmoniser les logiciels utilisés en classe avec les logiciels libres présents sur les clés. Pourquoi payer pour des logiciels alors que l’équivalent est disponible gratuitement chez tout le monde ?

Pour les professeurs, la clé pourrait remplacer une bonne partie des classeurs du cartable en y copiant les fichiers nécessaires aux cours et en l’utilisant avec un ordinateur relié à un vidéoprojecteur...

Cependant, il est nécessaire d’attirer l’attention sur le stockage de données personnelles. Les données ne sont pas protégées par défaut, donc la confidentialité des informations que contient la clé ne peut être garantie. Eviter donc notamment l’enregistrement automatique des mots de passe.

La clé peut donc servir d’outil de stockage d’informations personnelles et scolaires, d’outil de travail ou de détente, d’aide à la scolarité et être utilisée en relation avec le site internet, l’intranet ou l’ENT de chaque établissement. Tout comme le reste du matériel informatique, elle nécessite une réflexion quant à son utilisation.

Ressources

- Support : site du constructeur (Emtec)

- CampUSB : Documentation, tutoriels..., site personnalisable conçu par les C.R.D.P. des académies de Créteil, Paris et Versailles.

- Dossier de la région

- Site de l’éditeur de la clé USB, Mostick

 

Auteur de cet article : A. Salomé

Partager

Imprimer cette page (impression du contenu de la page)