La PMA - Version 2020 Un support d’étude des techniques de Procréation Médicalement Assistée

Cette mise à jour reprend les données de la version précédente mais prend en compte :

  • le passage de ce thème en classe de Seconde, d’où une recherche de simplification.
    Le choix a été fait de se limiter à 3 cas et de simplifier les présentations, par exemple pour les normes des taux d’hormones.
  • la disparition des contenus flash sur le web, qui rendait la version précédente non consultable dans certains navigateurs et sur certains appareils, en particulier sur téléphones.
    Il s’agit en conséquence ici ni plus ni moins d’un site web. J’y ai ajouté des vidéos mais il n’est plus possible de modifier les textes.
LIAISON AVEC LE PROGRAMME
Niveau concerné Seconde
Parties du programme : Corps humain et santé - Procréation et sexualité humaine - Hormones et procréation humaine
NOTIONS, COMPETENCES
Connaissances Selon les problèmes de stérilité ou d’infertilité, différentes techniques médicales peuvent être utilisées pour aider à la procréation : assistance médicale à la procréation (AMP), hormones pour permettre ou faciliter la fécondation et/ou la gestation
Capacités Montrer les applications biotechnologiques découlant des connaissances scientifiques.
PLACE DANS LA PROGRESSION
Les hormones (œstrogènes et progestérone, FSH et LH) et leurs rôles au cours du cycle féminin ont été définis.
PROBLEME A RESOUDRE
A l’aide des informations proposées, déterminer l’origine de l’infertilité de ces trois couples et proposer une technique de PMA adaptée à chaque cas.
ACTIVITE
Durée : 1h Coût : 0 Sécurité : RAS

- Matériel et ressources :

  • Terminal numérique avec accès à internet.

- Déroulement de l’activité :
On propose aux élèves de travailler sur l’un des couples. Ils doivent proposer une origine à l’infertilité constatée puis après avoir pris connaissance des techniques de PMA en proposer une qui soit adaptée à ce couple.
Une page permet pour commencer de prendre connaissance d’une définition de l’infertilité.

Pour chaque couple, les élèves disposent des résultats d’examen :

  • de la femme : cliché d’hystérosalpingographie et hormonologie
  • de l’homme : spermogramme.

Les techniques de PMA décrites sont

  • la stimulation ovarienne ;
  • l’insémination artificielle ;
  • la FIVETE ;
  • l’ICSI.

Par rapport aux supports existants, on a voulu ici développer davantage l’aspect traitement hormonal y compris dans le cadre d’une insémination ou d’une FIV, aspect souvent peu décrit mais qui ici répond aux items du programme (lien avec la connaissance des mécanismes hormonaux) et constitue de plus une part lourde et contraignante pour les couples engagés dans un protocole de PMA.

- Production attendue

Exemple de fiche réponse
Fiche réponse PMA
Fiche réponse PMA

- Les exemples proposés
Ces exemples sont des déclinaisons de cas proposés dans divers sujets de baccalauréat, en 1ère L et ES ou en Tale S.

  • Le couple A : l’hystérographie révèle une obstruction des trompes. On pourra proposer une FIV pour permettre in vitro la rencontre des gamètes qui ne peut se faire.
    On retrouve dans ce cas le sujet ES/L Asie 2012.
  • Le couple B : le spermogramme de Monsieur B va révéler un faible nombre de spermatozoïdes et une proportion importante de ceux-ci présentant une morphologie ou une mobilité altérée. On pourra là aussi proposer une FIV, avec une ICSI (il est à notre niveau difficile de juger si une insémination ne suffirait pas ou si l’ICSI est nécessaire).
    Ce cas reprend le principe du sujet ES Martinique 2008 ou du sujet ES/L Liban 2012 (d’où vient aussi l’hystérographie de référence).
  • Le couple C : les dosages sanguins révèlent un déficit hormonal. On pourra proposer une stimulation ovarienne avec des gonadotrophines LH et FSH.
    Ce cas reprend les données du sujet ES/L Amérique du Nord 2013.

L’animation

- Voir en ligne :

Lien court : http://acver.fr/lapma
QRCode :

Complément

Des demandes nous sont remontées pour que l’un des couples proposés dans l’animation soit un couple homosexuel, ce qui permettrait effectivement de faire le lien avec une évolution de la loi de bioéthique ouvrant la PMA aux couples de femmes et aux femmes seules.
Cette demande est légitime mais elle ne correspond pas à la problématique qui est pour moitié de proposer un diagnostic médical à l’infertilité. Elle correspond à un autre objectif dans le cadre de l’éducation à la sexualité qui peut faire l’objet d’une activité dans le prolongement de celle proposée ici, en ajoutant une heure.
Pour mémoire l’éducation à la sexualité, qui se situe à l’intersection de trois champs : biologique, psycho-émotionnel et juridique et social, contribue à la construction de la personne et à l’éducation du citoyen.
Composante d’un projet global d’éducation, elle participe à la formation de la personnalité, de l’identité de l’enfant et de l’élève, à son développement et à sa socialisation. Elle vise à l’acquisition de connaissances, au questionnement et à l’élaboration de réponses adaptées à la vie en société. Elle suscite la réflexion individuelle et collective.
L’éducation à la sexualité à l’École favorise un apprentissage de l’altérité, des règles sociales, des lois et des valeurs communes.
Infographie : https://cache.media.eduscol.education.fr/file/Sante/55/9/infographie_education_a_la_sexualite_1029559.pdf

Pour toute question ou suggestion : B. Boucher

Voir en ligne : La PMA

Partager

Imprimer cette page (impression du contenu de la page)