Réalité augmentée et notion d’espèce Avec Mirage Make, en classe de Sixième


- Liaison avec le programme et place dans la progression
- Problème à résoudre
- Notions, savoir-faire, compétences
- Outils numériques et ressources

- Déroulement de la séquence
- Retour des impressions des élèves
- Analyse et évaluation du dispositif

Professeur(s)

  • Christelle Chevreux, Collège Emile Zola, Igny (91)

LIAISON AVEC LE PROGRAMME
Niveau concerné Cycle 3, Sixième
Partie du programme : Le vivant, sa diversité et les fonctions qui le caractérisent
Diversités actuelle et passée des espèces
Chapitre sur la diversité des êtres vivants
PLACE DANS LA PROGRESSION
Les élèves ont identifié différentes espèces au sein du collège grâce à une clé de détermination. La notion de biodiversité est construite.
La notion d’espèce est ainsi introduite et définie.
La démarche scientifique est travaillée : à partir de la définition d’une espèce, de leurs observations, et des résultats expérimentaux donnés, les élèves ont à interpréter les résultats et en déduire si deux êtres vivants font partie de la même espèce ou non.
MOTIVATION
Le critère d’appartenance à une espèce étant difficile à appréhender par les élèves de Sixième, l’aspect ludique de l’utilisation des tablettes et l’utilisation de spécimens dans la classe peuvent devenir une source de motivation.

PROBLEME A RESOUDRE

Comment savoir si deux êtres vivants font partie de la même espèce ?

NOTIONS, SAVOIR-FAIRE, COMPETENCES
Notions BO spécial n°11 du 26 novembre 2015
Le vivant, sa diversité et les fonctions qui le caractérisent ;

Diversités actuelle et passée des espèces
Compétences du socle commun Interpréter un résultat, en tirer une conclusion (domaine du socle 4)
Utiliser des outils numériques pour échanger et communiquer (domaine du socle 2)
ACTIVITE
Durée : 55 minutes Coût : gratuit Sécurité : RAS

Outils numériques et ressources
  • Tablettes du collège
  • Application Mirage Make ( création d’une séance par l’ENT du collège et Numeritab)
  • Utilisation de l’application Numeritab par l’ENT du collège : créer une nouvelle séance et compléter les champs demandés (Niveau, matière, etc.).

Déroulement global de la séquence

Déroulement détaillé de la séquence

Des images de différentes espèces sont projetées au tableau et à identifier par les élèves.
Cela amène à la question de savoir quel critère a été utilisé pour mettre certains êtres vivants dans le même groupe d’espèce : le problème est posé.
Les élèves sont par binôme et ont sur leur paillasse des spécimens du laboratoire (ici le Paon de jour et/ou le Paon de nuit) et une fiche avec l’image des papillons ainsi qu’un QR-code à utiliser avec l’application Mirage Make (réalité augmentée).

Paon de jour

Paons de nuit

Ils suivent le déroulé des consignes.
Les élèves émettent une hypothèse sur leur appartenance à une même espèce ou non.
Les élèves doivent rechercher la définition d’une espèce dans le manuel.
Ils ont alors à utiliser la tablette et l’application Mirage Make.
Application Mirage make à télécharger sur les tablettes

Flash code créé
Ils scannent le QR-code présent à côté de leurs spécimens avec l’application Mirage Make. Il apparaît en réalité augmentée le texte suivant « Le paon de jour mâle et le paon de nuit femelle ne peuvent pas se reproduire entre eux. Il n’y a aucune descendance. ».

Les élèves interprètent ce résultat : Ils ne peuvent pas se reproduire entre eux. J’en déduis qu’ils ne font pas partie de la même espèce. Ils concluent sur la validité ou non de leur hypothèse initiale.

RETOURS ET IMPRESSIONS DES ÉLÈVES

Les élèves ont apprécié utiliser les tablettes. Ils ont été autonomes dans leur recherche d’information et dans leur analyse des résultats.

ANALYSE DU DISPOSITIF
Plus-values dégagées
  • Différé des étapes de la démarche scientifique : le résultat de l’expérience arrive après l’observation des animaux ; cela permet de bien scinder l’étape de l’observation/expérience, puis l’étape du résultat et enfin l’interprétation qui vient en dernier.
  • Utilisation d’espèces vues précédemment, permettant de réinvestir les connaissances sur la biodiversité ; une certaine liberté dans le choix des espèces utilisées (non dépendant d’un support fixe de manuel ou d’internet).
  • Active la mémorisation kinesthésique pour les élèves ayant besoin de manipuler (être physiquement actif) pour retenir.
  • Le texte n’apparaissant qu’en manipulant la tablette au-dessus de la fiche, les élèves ne peuvent pas recopier facilement ; cela les incite à mémoriser et comprendre ce qu’ils lisent.
  • Aspect ludique du support tablette ayant un pouvoir motivant pour rendre les élèves actifs.
Difficultés rencontrées
  • Choix de l’application : HP Reveal demande de créer un compte d’utilisateur (trop chronophage si chaque élève doit créer son compte et se pose la question CNIL).
  • Téléchargement de l’application sur les tablettes (nécessite d’anticiper en amont pour que le référent du collège puisse faire le nécessaire) ; installation contraignante car la référente du collège ne disposait pas d’un protocole simple pour rajouter des applications pour Numeritab.
  • Une heure pour installer soi-même l’application sur 15 tablettes (problème de connexion internet en WiFi dans la salle).
  • Nécessite de donner accès à la prise de photo.
Pistes d’amélioration Il est possible de faire de la pédagogie différenciée sur le savoir-faire « Interpréter des résultats, conclure ».

  • Les élèves ayant des difficultés pour interpréter peuvent suivre cette séquence.
  • Les élèves ayant plus de facilité pour cette capacité peuvent ne pas avoir à rechercher la définition d’une espèce mais à trouver par eux-mêmes le critère d’appartenance utilisé. Pour cela, on peut prévoir différentes espèces (photographies ou spécimens) augmentées de la même façon que celle décrite précédemment. Les élèves interprètent les résultats de la reproduction des êtres vivants proposés (par exemple lapin femelle et lapin mâle, lapin femelle et lièvre mâle, caniche mâle et bichon frisé femelle) apparaissant en réalité augmentée pour aboutir au critère d’appartenance à une même espèce.

Partager

Imprimer cette page (impression du contenu de la page)