La carrière d’Auvers-sur-Oise (95)

Sommaire

- Présentation du site
- Roches visibles dans les sablières du Bois-le-Roi
- Aménagement du site
- Ressources

Log stratigraphique
Succession des couches géologiques de la région du Vexin

Présentation du site

Les sablières du Bois-le-Roi (2 km au Nord d’Auvers-sur-Oise) présentent notamment à l’affleurement la célèbre série de couches des Sables d’Auvers, ayant servi à décrire l’étage géologique Auversien, premier étage du Bartonien, soit environ -40 Millions d’Années (Eocène).

Ce site est donc un stratotype, c’est-à-dire la référence mondiale pour définir cet étage géologique.

Il est actuellement inaccessible car en cours d’aménagement pour sa protection et sa valorisation pédagogique.

 

Coordonnées du site : 49°05’N - 2°16’E

Roches visibles dans les sablières du Bois-le-Roi

-  Les sables d’Auvers : sables grossiers à stratification entrecroisée, avec de nombreux galets de silex de la craie ou de calcaire lutétien. Les stratifications entrecroisées sont entrecoupées par des dalles gréseuses, identifiées comme des grès de plage. La faune est riche, mais le plus souvent remaniée du Lutétien. Les polypiers sont abondants et les mollusques d’une richesse extraordinaire : 565 espèces ont été identifiées dont Turritella sulcitera, Cerithium sp., Ostrea sp.... Les sables, vers le sommet, deviennent humifères ils prennent une teinte mauve à noire et présentent de grandes dalles discontinues de grès. Ces grès humifères présentent souvent des traces de racines. Il s’agit là de paléosols postauversiens.

Sables auversiens

Photo : Copyright Christian Montenat

On y trouve également des graviers et galets taraudés par des organismes perforants, présents actuellement en bord de mer.

Il s’agit donc d’un ensemble de roches de milieu marin peu profond, de bord de mer, qui montre le retour de la mer postérieurement à l’émersion du Bassin de Paris à la fin du Lutétien.

Note :
La provenance des sables auversiens est en grande partie continentale (selon les localités : reprise des sables de l’Eocène inférieur au nord, du Crétacé, Trias et Paléozoïque au nord-est et à l’est). L’abondance de Nummulites variolarius dans ces faciès, pouvant atteindre une densité de 600 000 individus par kilogramme de roche, résulte d’une thanatocénose : il s’agit d’un sable organo-détritique.

Aménagement du site

L’intérêt scientifique et pédagogique des sablières du Bois-le-Roi, qui appartiennent au patrimoine naturel régional, a été reconnu par la municipalité de la commune d’Auvers-sur-Oise. Elle a acquis le terrain en vue de sa protection et de son aménagement avec le concours financier du PNR du Vexin français (clôture, voies d’accès, panneaux explicatifs) et la collaboration scientifique de l’IGAL.

Les points d’observation retenus sont les suivants :
- une carrière ouverte jadis dans les grès pour la production de pavés : structures sédimentaires ; phénomènes de grésification (du terrain au microscope) ; traces anciennes d’exploitation.

- les sables d’Auvers sous leur faciès typique grossier, à graviers, galets, débris de coquilles et fossiles roulés ; les stratifications obliques témoignent d’un dépôt peu profond en eaux agitées.

- des galets et des coquilles remaniées attestent l’érosion des terrains sous-jacents, de la craie au Lutétien. Cette érosion résulte de la surrection tectonique pendant l’Auversien, de l’anticlinal proche du Pays de Bray.

- l’alternance de sables fins et grossiers avec stratifications entrecroisées, indique des variations des courants sous-marins. La partie sommitale des sables montre des figures sédimentaires de milieu intertidal (influence des marées), annonçant le retrait de la mer.

- après quoi se sont déposés des calcaires lacustres séparant l’Auversien du Marinésien (fragments calcaires éparpillés dans les champs).

Ressources

- Un autre exemple de carrière géologique dans le Val d’Oise : la carrière de Vigny

- Brochure : Patrimoine géologique du Val d’Oise, éditée par le Conseil général du Val d’Oise et l’Institut Polytechnique Lasalle-Beauvais/IGAL - Consulter en ligne (PDF)

- Un exemple d’activité élève

- Bibliographie de l’Auversien et du Guépelle

- Bassin de Paris, Guides géologiques régionaux, éd. Masson.

- Fossiles du sites d’Auvers

- Gastéropodes et Pélécypodes du Bartonien du Bassin parisien

- Coraux fossiles du Lutétien et du Bartonien des environs de Paris (PDF)

- Les collections du Lutétien du Muséum National d’Histoire Naturelle de Paris

- Association pour l’Etude et la Sauvegarde du Site Fossilifère du Guépelle

 

 

Contacter l’auteur de cet article

Partager

Imprimer cette page (impression du contenu de la page)