Quel est l’objectif du Grand oral ?

Comment se passe le Grand oral du baccalauréat ?
Lien de présentation : https://view.genial.ly/5ee1da0d0cb7020cf4023911/interactive-content-le-grand-oral-du-baccalaureat


(Cliquer sur l’icône en bas à droite pour accéder à une vue plein écran)

En voie générale et technologique, les lycéens passent un Grand oral à la fin de leur année de terminale. Cette épreuve fait partie des 5 épreuves finales du bac (60% de la note finale) et compte avec un coefficient 10 en voie générale ou 14 en voie technologique.

Cette épreuve dure 40 minutes : 20 minutes de préparation et 20 minutes d’oral.

Le Grand oral forme l’élève à prendre la parole en public en étant clair et convaincant.

Cette épreuve permet aussi à l’élève d’utiliser ses connaissances (celles qui sont liées à au moins une de ses spécialités) pour créer une argumentation et montrer comment elles serviront à son projet d’orientation (études ou professionnel).

Évaluation du Grand oral :

L’épreuve est notée sur 20 points.

Le jury va faire attention à la solidité des connaissances de l’élève, à sa capacité à argumenter, à son esprit critique, son expression, son propos, son engagement dans sa parole, sa force de conviction.

Comment se déroule l’épreuve du Grand oral ?

L’épreuve dure 20 minutes (avec 20 minutes de préparation préalable) et se déroule en trois temps : un premier temps où l’élève est debout devant le jury (sauf cas particulier), et les 2 autres temps d’échange assis ou debout selon le choix du lycéen.

Présenter une question (5 minutes)

L’élève a préparé en avance 2 questions avec ses professeurs et éventuellement avec d’autres élèves. Ces questions portent sur ses spécialités.

Pour la voie générale, elles peuvent ne concerner qu’une seule de ses spécialités, ou les deux en même temps.

Au début de l’épreuve, l’élève présente donc ces 2 questions au jury, qui en choisit une.

Le jeune a ensuite 20 minutes de préparation pour mettre en ordre ses idées et créer un support (une carte, un graphique, un schéma, etc.) à donner au jury. Ce support n’est pas évalué et l’exposé se fait sans note.

Une fois que l’épreuve orale commence, l’élève doit expliquer pourquoi il a choisi de préparer cette question, puis la développer et y répondre.

Le jury évalue son argumentation et ses qualités oratoires.

Échanger avec le jury (10 minutes)

Par la suite, le jury l’interroge pour avoir plus de précisions et lui demander d’approfondir sa pensée. Ce temps d’échange permet surtout de mettre en valeur ses connaissances liées au programme des spécialités suivies en première et terminale, et ses capacités argumentatives.

Échanger avec le jury sur son projet d’orientation (5 minutes)

Il explique en quoi la question traitée est utile pour son projet d’orientation (études ou professionnel).

Il parle des différentes étapes qui lui ont permis d’avancer dans sonprojet (rencontres, engagements, stages, mobilité internationale, intérêt pour les enseignements communs, choix des spécialités, etc.) et de ce qu’il en fera après le bac.

Le jury fait attention ici à sa manière d’exprimer une réflexion personnelle et à ses motivations.

Diaporama Grand Oral

La composition du jury du Grand oral

Dans le jury, il y a 2 professeurs de matières différentes :

- un professeur d’une des spécialités (ou un professeur de la spécialité de la série pour la voie technologique)

- un professeur de l’autre spécialité ou d’un des enseignements communs, ou un professeur-documentaliste.


Comment faire progresser les élèves sur les compétences orales fondamentales, tout en favorisant la coopération, en développant leur créativité et surtout qu’ils s’y exercent avec plaisir ?
À une époque où l’on construit son avenir professionnel lors d’un entretien d’embauche, où la manière de parler est déterminante dans la relation aux autres mais également dans l’objectif du grand oral, nous devons accompagner nos élèves en mettant en place un parcours oratoire dans nos classes. Nos élèves doivent devenir capables non seulement de parler en public mais qu’ils puissent s’y exercer avec plaisir et qu’ils gagnent en estime de soi pour progresser. Nous devons également les accompagner à développer une parole autonome, libre et responsable sans craindre la prise de risque. Lors de ce jeu pédagogique, les élèves vont expérimenteret apprendre à maîtriser les techniques vocales et corporelles qui permettront, plus tard,de favoriser l’écoute et de convaincre.
Auteur Cécile RAGOT - Enseignante de SVT - Formatrice grand oral - Référente oral
Niveaux concernés De la sixième à la terminale
Place du jeu au sein du « parcours oratoire » 1 - En début d’année, le jeu peut être l’occasion de créer des liens entre les élèves, de découvrir leurs personnalités.
2 - En cours d’année, le jeu peut être ré-exploité à de nombreuses reprises lors de séances de révisions ou de représentations initiales (il suffira de modifier les défis, ou de les faire modifier par les élèves).
La posture de l’enseignant 1 - En début d’année la posture est celle du « maître du jeu » ; l’évaluation restera toujours formative.
2 - En cours d’année la posture sera d’accompagner les élèves à évaluer leurs pairs afin de devenir eux-mêmes les « maîtres du jeu ».
Savoir-faire travaillés
  • Expérimenter les silences, le regard, la posture, l’engagement physique, la voix, l’articulation, l’intonation.
  • Faire preuve de créativité
  • Coopérer
  • Écouter
  • Être capable d’argumenter
L’organisation dans l’espace Déplacer les tables et les chaises afin de libérer un espace où les élèves sont debout, sans obstacle.

1 - La première fois, l’idéal est de pouvoir travailler en demi-groupe. Il faut répartir la demi-classe en 4 équipes de 4 ou 5 élèves. En cas d’impossibilité de travailler en demi-groupe :

  • Il est possible d’envisager de le faire en 2 temps. Un premier temps au cours duquel une moitié de la classe est le « maître du jeu » pendant que l’autre moitié joue et un deuxième temps durant lequel les rôles sont inversés.
  • Il est également possible de faire travailler la demi-classe qui ne participe pas, en autonomie sur toute la partie théorique de l’art oratoire (voir escape-game plus bas).



2 - Les fois suivantes : la classe peut être divisée en 2 dans la salle. Ils peuvent travailler en autonomie. Deux élèves (volontaires ou désignés)sont alors « maîtres du jeu », l’enseignant les accompagne dans l’évaluation, toujours formative, de leurs pairs.

Supports Lien Genially qui est un outil en ligne permettant de créer des contenus numériques interactifs : https://view.genial.ly/5ef121904a737d0d34d2e769/game-la-battle-formation



(Cliquer sur l’icône en bas à droite pour accéder à une vue plein écran)

Possibilité de transformer le lien en véritable plateau de jeu avec des pions, un dé et des cartes à piocher.

Timing Minimum une heure
Travail à faire avant le jeu 1 - Faire construire les compétences fondamentales à acquérir pour l’oral, par les élèves, grâce au visionnage de vidéos de discours de personnalités :

  • Des vidéos avec des points faibles.
  • Des vidéos avec des points forts.
    Nous devons trouver des vidéos mettant en avant les 5 appuis pour une bonne oralité : l’équilibre sur ses 2 pieds ; la position verticale ; la respiration basse ; les silences ; le regard avec des points d’appui dans la salle



2 - Donner les bases théoriques et créer un climat de confiance dans la classe sous une forme ludique comme par exemple lors d’un escape-game dont le lien est le suivant : https://view.genial.ly/5efa542629f8e00d8122c4a8/interactive-content-escape-game-theorie-grand-oral (accessible plutôt à partir de la seconde)

3 - Faire un petit échauffement, même court.

L’introduction du jeu auprès des élèves « Nous allons commencer un véritable entraînement physique, un entraînement pour l’art oratoire. L’art de convaincre avec des mots, des regards, des gestes, des silences. A force d’entraînement, tout deviendra automatique, comme lorsque vous faites du vélo. Votre voix, vos regards, votre engagement physique mais également vos silences, bref, votre façon de vous exprimer en public sera ancrée dans votre mémoire, la mémoire procédurale. Cette mémoire a le gros avantage d’être peu impactée par le stress et donc vous rendra plus convainquant lors d’un débat, lors d’un entretien d’embauche ou lors d’un examen oral. Alors, à vous de jouer ! »
Le but du jeu Arriver les premiers au centre du plateau de jeu en convaincant, en coopérant et en écoutant.
Les règles du jeu La liste des 26 défis peut être distribuée aux équipes. Ils pourront ainsi commencer à réfléchir à ceux qu’ils se sentent prêts à relever. Nous pouvons leur laisser quelques minutes. L’équipe qui commence est celle qui obtient le plus grand chiffre en lançant le dé.
1- Vous lancez le dé et avancez votre pion.
2- Sur la case, un dilemme ou un défi vous est proposé.
3- Vous avez 5 secondes pour vous concerter et désigner votre orateur pour ce dilemme ou défi
4- Pour valider la case, votre orateur prend la parole en respectant les critères donnés et doit convaincre le maître du jeu.
5- En cas d’échec, vous reculez.
6- Vous ne pouvez remporter la partie que si chaque membre de l’équipe a pris la parole.
ATTENTION : Les cases violettes sont des défis pour lesquels vous avez un obstacle à tirer au sort. Les cases vertes sont des défis pour lesquels vous avez un atout à tirer au sort, en plus des fondamentaux. Les cases jaunes sont des défis virelangue pour l’articulation, la diction. La case finale au centre est un dilemme libre que chaque équipe doit relever.

Sources :
https://www.education.gouv.fr/baccalaureat-comment-se-passe-le-grand-oral-100028
http://www.ac-versailles.fr/cid151784/oral-de-francais-grand-oral-et-economie-de-crise-des-masterclasses-pour-assurer-la-continuite-pedagogique-au-lycee.html
A consulter :
- Les petits tutos du Grand oral proposés par Lumni : https://www.lumni.fr/programme/les-petits-tutos-du-grand-oral
- La master classe consacrée au « grand oral » qui a eu lieu le mercredi 14 octobre 2020 est disponible en « replay » via le lien suivant : https://www.dailymotion.com/video/x7wtuiu
- Le parcours d’autoformation sur le Grand oral à destination des enseignants : https://magistere.education.fr/f874
- La Foire Aux Questions du "grand oral" sur eduscol.

Partager

Imprimer cette page (impression du contenu de la page)