Message du 7 avril à tous les professeurs de SVT

Chers collègues, bonjour,

Après trois semaines de confinement, nous souhaitons vous envoyer un message de remerciement pour votre engagement dans la continuité pédagogique. Les retours des collèges et des lycées montrent que vous vous êtes tous investis afin de permettre aux élèves de bénéficier d’un enseignement même à distance et que vous avez passé beaucoup de temps pour adapter vos enseignements et accompagner les élèves.

Nous vous félicitons tout d’abord pour votre réactivité et votre adaptabilité. Changer ses méthodes de travail et ses approches pédagogiques dans l’urgence, prendre en main de nouveaux outils, répondre aux contraintes liées aux situations diverses des élèves, n’est pas facile et prend du temps. Cela implique de revoir ses supports de cours pour les rendre plus explicites afin que les élèves puissent travailler sans votre accompagnement. Cela engendre tâtonnements, essais et remises en cause. Il est normal d’expérimenter, de faire des erreurs, avant d’arriver à une mise en œuvre efficace.

Avec le début des vacances de printemps, c’est aussi le moment pour vous de vous reposer et de vous éloigner des écrans, afin de pouvoir sereinement envisager la reprise des cours. Le calendrier de fin d’année n’est pas encore définitif mais nous savons déjà, qu’après le confinement, les cours en classe devraient se prolonger jusqu’au début du mois de juillet, le Bac et le DNB passant en contrôle continu.

Après l’intervention du ministre Jean-Michel Blanquer, le 3 avril, la question des programmes et de l’évaluation se posent. Nous vous proposons quelques pistes pour aborder ces questions.

Les programmes et les modalités de travail :

Nous pensons qu’il est nécessaire de poursuivre les programmes à distance. La période écoulée a déjà été très longue pour se contenter de revenir sur les chapitres déjà traités en classe avant le confinement. Mais la capacité de l’élève à travailler en autonomie, est moins grande à distance que lorsqu’il fréquente l’école. Il est important de cibler dans ces programmes les notions essentielles à maîtriser et privilégier les activités qui se prêtent le mieux à un enseignement à distance. Au retour du confinement, il sera possible d’ajuster les aspects les plus difficiles des thématiques. Si vous ne maitrisez pas encore bien tous les usages de la « classe virtuelle », il est également préférable de ne pas aborder les questions vives dont le traitement à distance rend difficile le débat et la médiation scientifique (évolution, sexualité, PMA, GPA, …). Nous vous conseillons par ailleurs de vous appuyer sur une concertation en équipe disciplinaire pour revoir la programmation de cycle en collège, mais aussi en enseignement scientifique ou en spécialité et définir les priorités, notamment les notions indispensables aux enseignements qui seront suivis par les élèves l’année prochaine. Nous souhaitons enfin, attirer votre attention sur la nécessité de proposer à vos élèves des activités courtes, diversifiées, avec des consignes très explicites. Enfin, nous attirons votre attention sur l’intérêt de proposer une part de travail sur le cahier de l’élève afin de réduire son temps de présence devant l’écran. Il nous faut en effet prendre en compte l’environnement de travail des élèves : ceux qui ne peuvent accéder au travail donné, ceux qui n’ont pas le choix de l’heure où ils se connectent et la nature du matériel informatique qu’ils possèdent. Et puis, dans la mesure où les outils de l’établissement fonctionnent, il faut préférer l’usage de ceux qui sont en conformité avec le RGPD.

La question de l’évaluation :

Dans ce contexte de travail à distance, nous vous conseillons de privilégier les évaluations formatives et l’auto-évaluation, avec des critères explicites qui permettent à l’élève d’identifier son niveau de maîtrise. Que ce soit en collège ou en lycée avec les ECE, vous avez déjà la pratique de l’évaluation des compétences. Différentes modalités permettent un suivi à distance des apprentissages travaillés, sans que la note soit le moyen de vérifier l’engagement de l’élève dans le travail (photographie du cahier ou d’une production personnelle, QCM, Quiz, …). Il faut, de manière générale, éviter les évaluations notées. En effet, les modalités de ces évaluations ne sont actuellement pas équitables et même pénalisantes pour certains élèves. On ne peut, en effet, s’assurer que l’élève est en mesure de faire le travail demandé dans de bonnes conditions pour des questions d’accès aux outils numériques. N’oublions pas que beaucoup de parents sont actuellement en télétravail ou que souvent les équipements informatiques doivent être partagés entre plusieurs enfants à la maison.
Le ministre a annoncé que les notes obtenues pendant la période du confinement ne seront pas prises en compte dans le contrôle continu, mais il faut renseigner les élèves sur les compétences qu’ils ont acquises pendant cette période. Les évaluations notées feront leur retour lorsque les élèves reviendront en classe après une période de stabilisation des acquis à distance.

La question des ressources :

Plusieurs enseignants et formateurs de l’académie se sont mobilisés pour vous proposer des exemples « clé en main » de séances ou de séquences qui vous montrent comment ils ont utilisé certains outils numériques pour enseigner à distance. Ainsi, la consultation des exemples de collège et de lycée devrait pouvoir vous être utile.
Plusieurs articles ont déjà été publiés sur ce site académique SVT pour vous aider dans la mise en œuvre de la continuité pédagogique. D’autres ressources vont bientôt suivre. Vous pourrez retrouver l’ensemble de ces articles dans la rubrique "continuité pédagogique" à l’adresse suivante :
- https://svt.ac-versailles.fr/spip.php?rubrique164.

Si vous souhaitez proposer vous-même des ressources et échanger avec les enseignants de SVT de l’académie, vous pouvez le faire en vous connectant sur l’espace réservé "tribu profsvt Versailles", dans lequel une salle dédiée à la continuité pédagogique en SVT est à votre disposition.

Nous vous proposons, à l’instar de ce que certains d’entre vous ont déjà fait, de sonder vos élèves sur leur environnement de travail (à l’aide du fichier « sondage_eleves_environnement_travailAvril20 » ci-dessous), puis de nous faire remonter les résultats que vous avez obtenus.

Sondage_eleves_environnement_travail

A partir des réponses que vous aurez recueillies, nous vous remercions de compléter l’Edu-sondage à l’adresse suivante :
- https://edu-sondage.ac-versailles.fr/index.php/441632?lang=fr.
Ces données nous permettront d’amender les ressources que nous vous mettrons à disposition.

Pour terminer, nous restons à l’écoute de vos questions et si vous le souhaitez, vous pouvez contacter directement par courriel vos inspecteurs référents de bassin.
- Voir la Carte mise à jour de la répartition des bassins entre les IA-IPR de SVT dans l’académie de Versailles
- Adeline André : adeline.andre@ac-versailles.fr
- Fabien Audy : fabien.audy@ac-versailles.fr
- Isabelle Digard : isabelle.digard@ac-versailles.fr
- Laurent Guerre : laurent.guerre@ac-versailles.fr
- Françoise Ribola : francoise.ribola@ac-versailles.fr
- Fabien Serret : fabien.serret@ac-versailles.fr

Nous vous assurons de tout notre soutien dans cette période où vous êtes particulièrement sollicités.
Bon courage à toutes et à tous et surtout bonnes vacances de printemps.

Les IA-IPR de SVT.

Voir en ligne : Partage de ressources entre enseignants de SVT de l’académie

Partager

Imprimer cette page (impression du contenu de la page)